les vignerons du Brulhois m’accompagnent au vernissage

Les Vignerons du Brulhois, proches de mon atelier d’Astaffort, m’accompagnent à l’occasion du vernissage du Salon d’Art Contemporain art3f de Rennes, vendredi 5 juin et j’aurai plaisir, sur mon stand, de vous faire déguster (avec modération) un de leurs vins… le grain d’Amour, le BaBa blanc doux ou l’Ancien Prieuré.

Découvrez et venez visiter leur cave :   http://www.vigneronsdubrulhois.com/

En tant qu’artiste peintre, je me suis exprimé sur deux de leurs vins :

le Grain d’Amour :

T158  COTES DU BRULHOIS  Les Vignerons du Brulhois   Le grain d’amour 2013    120 x 90 x 4 cm  technique mixte sur toile 2014 Ce rosé est élaboré à quelques kilomètres de mon atelier, dans un cépage unique et très peu travaillé dans le Sud-Ouest, le Muscat de Hambourg. Il interpelle déjà par son nom et sa couleur. Dégusté à plusieurs reprises en apéritif ou au dessert, ce rosé léger, soyeux, fruité, il m’évoque la douceur et la sensualité d’une peau de femme. C’est pourquoi ma peinture a été spontanément légère, floutée, sans aspérité, sans agressivité, fruitée, sucrée, déclinée dans des tons couleur de pêche. Les rythmes ondulent comme les courbes d’un corps. Robe rose pâle, vin doux et délicat aux arômes de fruits blancs (pêches & litchis) avec une pointe de vanille.  Bouche suave, sur le fruit mûr, avec de la fraicheur  Muscat de Hambourg.
T158 COTES DU BRULHOIS Les Vignerons du Brulhois Le grain d’amour 2013
120 x 90 x 4 cm technique mixte sur toile 2014

Ce rosé est élaboré à quelques kilomètres de mon atelier, dans un cépage unique et très peu travaillé dans le Sud-Ouest, le Muscat de Hambourg. Il interpelle déjà par son nom et sa couleur. Dégusté à plusieurs reprises en apéritif ou au dessert, ce rosé léger, soyeux, fruité, il m’évoque la douceur et la sensualité d’une peau de femme.
C’est pourquoi ma peinture a été spontanément légère, floutée, sans aspérité, sans agressivité, fruitée, sucrée, déclinée dans des tons couleur de pêche. Les rythmes ondulent comme les courbes d’un corps.
Robe rose pâle, vin doux et délicat aux arômes de fruits blancs (pêches & litchis) avec une pointe de vanille.
Bouche suave, sur le fruit mûr, avec de la fraicheur
Muscat de Hambourg.

et le Terressence :

T154  COTES DU BRULHOIS  Les Vignerons du Brulhois  Terressence 2011 120 x 90 x 4 cm  technique mixte sur toile 2014 Un vin découvert récemment à la cave du Brulhois et particulièrement apprécié pour sa complexité et le remarquable travail des vignerons pour exprimer la quintessence de ce terroir, habituellement plus rustique. Vin noir, puissant, tannique, de garde dont on nous annonce déjà qu’il ne sera pas produit dans les millésimes 2012 et 2013, les conditions drastiques de son élaboration  n’étant pas réunies.  La structure de la toile est compacte et travaillée avec rigueur mais rondeur pour exprimer ce vin charpenté mais élégant et charmeur. La matière évoque le terroir, parcelle par parcelle. Très belle robe d'un rouge sombre presque noire.  Le nez est intense et complexe : s'y mêlent des arômes de fruits noirs (cassis, myrtille), d'épices (clou de girofle), de torréfaction (cacao, tabac), de bois (cèdre) sans oublier cette note fraîche et mentholée caractéristique du Brulhois. La bouche est solide et puissante sur des tanins mûrs et soyeux.
T154 COTES DU BRULHOIS Les Vignerons du Brulhois Terressence 2011
120 x 90 x 4 cm technique mixte sur toile 2014

 Un vin découvert récemment à la cave du Brulhois et particulièrement apprécié pour sa complexité et le remarquable travail des vignerons pour exprimer la quintessence de ce terroir, habituellement plus rustique.
Vin noir, puissant, tannique, de garde dont on nous annonce déjà qu’il ne sera pas produit dans les millésimes 2012 et 2013, les conditions drastiques de son élaboration n’étant pas réunies.
La structure de la toile est compacte et travaillée avec rigueur mais rondeur pour exprimer ce vin charpenté mais élégant et charmeur. La matière évoque le terroir, parcelle par parcelle.
Très belle robe d’un rouge sombre presque noire.
Le nez est intense et complexe : s’y mêlent des arômes de fruits noirs (cassis, myrtille), d’épices (clou de girofle), de torréfaction (cacao, tabac), de bois (cèdre) sans oublier cette note fraîche et mentholée caractéristique du Brulhois.
La bouche est solide et puissante sur des tanins mûrs et soyeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *